Chas Bailey

Harry Potter à Londres : 10 faits surprenants!

Remarque: Cet article de blog redigé par Chas Bailey a été traduit de l’anglais en français par Paul Aves.

***

Harry Potter est étroitement lié à la ville de Londres ; par les nombreux sites de tournage de film et par les références au folklore anglo-saxon. Les guides Blue Badge proposent régulièrement des visites sur le thème d’Harry Potter à Londres ; voici en 10 points ce qui pourrait vous étonner le plus:

1. Beaucoup d’équipes de Quidditch se sont formées à Londres; on compte notamment celles des ‘London Unspeakables’ et de leurs adversaires, les Loups-Garous. Les règles du jeu s’inspirent à la fois de celles pour le rugby, pour le jeu du chat et pour la balle aux prisonniers ; les Londoniens sont de grands amateurs de Quidditch.

2. Dans une scène du film du Prisonnier d’Azkaban, Harry Potter monte dans le Magicobus pour se rendre à Londres ; le véhicule est une version à trois étages du fameux bus à impériale à deux niveaux, appelé le ‘Red London. Routemaster’. Ces bus apparurent en 1956 ; aujourd’hui, vous pouvez prendre le numéro 15 pour suivre le circuit historique de la ville de la Tour de Londres à Charing Cross.

Red London Routemaster double decker bus - Heritage Route 15. Photo Credit: ©Ursula Petula Barzey.
Red London Routemaster double-decker bus – Heritage Route 15. Photo Credit: ©Ursula Petula Barzey.

3. Au cours d’une visite au Domaine des reptiles du Jardin zoologique de Londres, Harry Potter libère par accident un boa constricteur qui lui jette un clin d’œil furtif avant de terroriser Dudley ; cependant, rappelez-vous que les serpents n’ont pas de paupières, et ne peuvent donc pas cligner des yeux!

4. Les scènes de film représentant le Ministère de la magie ont été tournées juste à côté des ministères actuels du gouvernement britannique le long de Whitehall. Au cours de la visite, votre guide présentera l’architecture impériale de ces bâtiments administratifs ainsi que celle des alentours ; la grande place de Trafalgar Square ou l’esplanade de Horse Guards Parade.

London Horse Guard Parade. Photo Credit: ©London Partners. L’esplanade de Horse Guard Parade. Crédit photo: © London Partners

5. Deux sites de tournage ont été utilisés pour filmer le pub du Chaudron baveur qu’Harry Potter visite pour se rendre au Chemin de Traverse ; tous les deux se trouvent dans les anciens marchés de Londres. Alors que le marché de Leadenhall remonte au 14ème siècle, celui de Borough est encore plus ancien et aurait été fondé vers 1014. Aujourd’hui, Borough Market est aussi bien un temple de la gastronomie qu’un marché alimentaire pour la vente en gros et au détail. C’est ici aussi que Bridget Jones avait son appartement dans le film Bridget Jones’ Diary.

6. Les réalisateurs d’Harry Potter aiment toujours ajouter une touche de réalité à l’imaginaire de leurs films: dans l’Ordre du Phénix, les Mangemorts mènent une attaque contre Londres et survolent si rapidement un pont-piéton que celui-ci commence à vaciller de plus en plus fortement, jusqu’à ce qu’il s’écroule. La scène renvoie à l’ouverture officielle en l’an 2000 du pont du Millénaire (Millenium Bridge) à Londres ; celui-ci se mit à vaciller vertigineusement lorsqu’une foule importante le traversa pour la première fois en même temps. Heureusement, ce pont-ci ne s’effondra pas et, après quelques réajustements mécaniques, il est aujourd’hui une des traversées de la Tamise les plus utilisées, et l’une des plus spectaculaires.

The once wobbly Millennium bridge over the Thames looking towards St. Paul's Cathedral. Photo Credit: ©Visit London Images. Le pont du Millénaire, autrefois instable, vu de la Tamise, en direction de la cathédrale Saint-Paul. Crédit photo: © London & Partners.

7. De nombreuses ruelles de Londres auraient inspiré JK Rowling, dont le passage de Cecil Court. Bordé de part et d’autre de belles façades victoriennes avec des fenêtres en baie, il est éclairé par de jolies lampes à gaz ; avec ce charme d’antan, le Chemin de Traverse ressemble étonnamment au passage de Cecil Court. Certains pensent que ce passage ressemble aussi à l’allée des embrumes, où Harry Potter débouche après avoir emprunté le réseau de Cheminette dans la Chambre des secrets.

8. Les dragons jouent un rôle très important dans le monde d’Harry Potter, comme d’ailleurs à Londres et dans toute l’Angleterre. Des statues de dragon montent la garde à chaque entrée principale à la Cité de Londres depuis les années 1800. Cet animal fantastique renvoie à l’histoire de Saint Georges, le saint patron de l’Angleterre, lequel, selon la légende, tua un dragon qui menaçait une princesse en détresse.

City of London Boundary Dragon. Photo Credit: ©Ursula Petula Barzey. Dragon marquant les limites de la Cité de Londres. Crédit photo: © Ursula Petula Barzey

9. On pense que les druides sont les premiers prêtres-sorciers ; aujourd’hui encore, ils se rassemblent à Stonehenge pour fêter le solstice d’été. Lorsqu’Harry Potter a commencé sa collection de cartes des Maîtres sorciers et sorcières, on peut reconnaitre la femme druide Cliodna sur l’une des cartes.

10. La raison pour laquelle JK Rowling choisit la gare de King’s Cross comme lieu principal pour les histoires d’Harry Potter est que ses parents se rencontrèrent là pour la première fois. A l’intérieur de cette gare, vous trouverez une copie du chariot à bagages d’Harry Potter encastré dans le mur reconstruit du quai no. 9 3/4 ; prenez-vous en photo à côté!

***

Remarque: Cet article de blog redigé par Chas Bailey a été traduit de l’anglais en français par Paul Aves.

Chas Bailey

Chas aims to provide tours that are not only informative and engaging but also entertaining for you. ˙His company Really Interesting Tours provides a range of high quality tours of London and the English Countryside.

Before becoming a professional Blue Badge Tourist Guide Chas served as a London police officer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Le Street Art à Londres en 10 points

Londres est en train de vivre une révolution. Cependant, il ne s’agit pas d’un problème politique, ni même d’une question sociale. Loin des machinations du gouvernement de Westminster qui dominent toujours les titres des journaux, loin des feux de la rampe des théâtres du West-End, c’est une révolution artistique qui est en cours à l'est de Londres. Les artistes, souvent incognito, se sont approprié ces quartiers branchés et pleins de caractère en décorant les murs de leurs œuvres inventives, talentueuses et parfois controversées.

Read more

10 lieux à Londres pour découvrir William Shakespeare

Vénéré dans le monde entier comme un des plus grands dramaturges de tous les temps, William Shakespeare a écrit quelques-unes des tirades les plus connues et les plus appréciées de la langue anglaise. Quatre cents ans plus tard, ses tirades ont encore le pouvoir de nous interroger, de nous consoler, de nous illuminer et de nous inspirer aujourd'hui.

Read more