Alex Lacey

Le Street Art à Londres en 10 points

Remarque: Cet article de blog redigé par Alex Lacey a été traduit de l’anglais en français par Sarah Speller.

***

Londres est en train de vivre une révolution. Cependant, il ne s’agit pas d’un problème politique, ni même d’une question sociale. Loin des machinations du gouvernement de Westminster qui dominent toujours les titres des journaux, loin des feux de la rampe des théâtres du West-End, c’est une révolution artistique qui est en cours à l’est de Londres. Les artistes, souvent incognito, se sont approprié ces quartiers branchés et pleins de caractère en décorant les murs de leurs œuvres inventives, talentueuses et parfois controversées.

Ces artistes sont nombreux et ils ont des styles très différents. Ils ne sont pas tous Londoniens, et leurs œuvres sont visibles dans d’autres grandes villes. La majorité d’entre eux se font connaître via les réseaux sociaux et leurs aficionados se pressent de venir voir leurs nouvelles œuvres avant qu’elles ne soient recouvertes par un tag ou une autre œuvre. Voici une liste des dix choses essentielles à savoir sur le Street Art à Londres.

1. Nous avons Banksy!

Malgré la guerre de territoire qui s’est déroulée dans les années 90 entre les partisans de Banksy et ceux de King Robbo, un autre graffeur prolifique des années 80, et au cours de laquelle beaucoup des œuvres de Banksy furent détruites, il reste encore à Londres un large éventail de ses œuvres. Vous les remarquerez facilement car elles sont généralement protégées par une plaque de plastique. Banksy est l’artiste de rue le plus côté et sans aucun doute l’un des plus connus au monde et ses œuvress’arrachent pour des millions. Où trouver un Banksy? À Shoreditch, sur la terrasse de la boîte de nuit Cargo dans Rivington Street et dans la cour de la brasserie de Truman.

London Street Art: Banksy - A woman and her shopping trolley falling from a great height. Photo Credit: © Ursula Petula Barzey. London Street Art: Banksy – Une femme et son chariot de supermarché qui tombe d’une grande hauteur. Crédit photo: © Ursula Petula Barzey.

2. Mais ça ne se limite pas à Banksy!

Certains des œuvres qui attirent le plus l’attention ont été créées par des artistes inconnus, dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne valent pas la peine d’être vues, bien au contraire! Des artistes tels que Fanakapan, Stik, Otto Schade, This One, Mobstr et Clet Abrahams travaillent régulièrement dans les rues de Londres et sont extraordinairement créatifs. Où les trouver? Dans Brick Lane et les rues adjacentes du quartier – une visite guidée par un guide touristique Blue Badge est le meilleur moyen de trouver ces merveilles cachées.

London Street Art: Otto Schade Artist - Elephutterfly. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Artiste Otto Schade – Elephutterfly. Crédit photo: © Alex Lacey.

3. Le street art, ce n’est pas seulement de grands murs peints.

Le moyen le plus efficace de découvrir du street art est de regarder en haut, en bas, tout autour de soi et derrière les objets. Certaines des œuvres les plus amusantes sont minuscules, par exemple les ‘Rolling Fools’ de Dr Cream: ce sont des petites plaques représentant un escargot avec une tête de bouffon et qui une fois assemblées en vidéo forment un petit film animé. Ou les œuvres de Clet Abrahams, un artiste qui ajoute des autocollants surprenants aux panneaux de signalisation. Ou encore Jonesy, qui fabrique des petites œuvres en bronze et qui les cache ou les suspend dans les coins tout à fait inattendus. Où les trouver ? Pour beaucoup à Shoreditch, mais aussi partout à Londres. Toujours dans des endroits où vous ne vous y attendez pas!

London Street Art: Fanakapan Artist - Shoreditch Clowns. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Fanakapan – Clowns de Shoreditch. Crédit photo: © Alex Lacey.

4. Il y en a pour tous les goûts.

Vous n’aimez pas l’œuvre qui se trouve devant vous ? Regardez tout autour de vous, il y en aura certainement une autre juste à côté, peut-être plus à votre goût!

London Street Art: Louis Masai - Coral Biodiversity. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Louis Masai – Biodiversité corallienne. Crédit photo: © Alex Lacey.

5. Beaucoup de ces œuvres sont illégales.

Pour créer une œuvre en toute légalité, vous devez obtenir la permission du propriétaire du bâtiment. Sans cette permission, et quelle que soit la beauté de votre image, c’est illégal ! De nombreux artistes ont commencé leur profession en faisant des ‘tags’ illégaux. Un ‘tag’ est une signature réalisée avec une bombe ou un aérosol. Vous voyez ces graffitis sur les murs partout dans le monde et qui semblent n’avoir aucun sens ? Ce sont des ‘tags’. Les ‘tagueurs’ ne deviennent pas toujours des artistes de rue, mais beaucoup d’artistes de rue ont commencé leur carrière comme ‘tagueurs’. Certains d’entre eux aiment toujours sortir et ‘taguer’, car un tag est toujours considéré comme la forme la plus pure du graffiti.

London Street Art: Otto Schade - Children pointing weapons at joker figure. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Otto Schade – Des enfants pointent leurs armes sur la figure du joker. Crédit photo : © Alex Lacey.

6. Il y a plus de femmes artistes de rue que jamais.

Traditionnellement considéré comme un milieu assez masculin, le monde du street art attire de plus en plus de femmes. Parmi les artistes que vous pouvez admirer à Londres se trouve par exemple C3. Elle affiche des images découpées dans du papier qui représentent des femmes stylisées, toutes décorées d’un cœur et créées avec des feuilles de journaux financiers. China Girl fabrique des carreaux de porcelaine qui représentent toutes sortes de choses, souvent des animaux des forêts, avec pour thème dominant les systèmes de surveillance. Amara Por Dios nous offre de belles divinités colorées, et elle a le génie de dessiner avec ses deux mains simultanément ! Où les trouver ? Brick Lane et Spitalfields sont les quartiers qu’il vous faut.

London Street Art: C3 Artist - Peek A Boo. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: C3 – Peek A Boo. Crédit photo: © Alex Lacey.

7. Ce sont de vrais artistes.

Beaucoup de ces artistes ont étudié aux Beaux Arts. Et un bon nombre d’entre eux sont influencés par d’autres artistes, ceux que vous trouveriez dans les plus belles galeries ou musées de Londres. Prenez par exemple Jimmy C, qui se décrit comme pointilliste de peinture en bombe. Comparez son travail avec celui de Georges Seurat, l’artiste du 19ème siècle exposé à la National Gallery. Vous verrez beaucoup de ressemblances dans sa manière d’utiliser des petites touches de couleur pour composer l’ensemble de son œuvre. Et contrairement à la National Gallery, il n’est pas impossible de croiser l’artiste pendant une visite du quartier!

London Street Art: Jimmy C - Joe's kid. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Jimmy C – L’enfant de Joe. Crédit photo: © Alex Lacey.

8. Vous pouvez même acheter du street art!

De nombreux artistes de rue vivent de leur art. Certains ont des studios où ils créent des œuvres à vendre. Si vous trouvez un artiste que vous aimez, consultez son site Web ou son flux Instagram, et vous constaterez peut-être qu’il a quelque chose à vendre.

London Street Art: Mr Cenz - Beautiful Woman on Fashion Street. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Mr Cenz – Belle Femme sur Fashion Street. Crédit photo: © Alex Lacey.

9. La nuit, ces galeries en plein air changent complètement!

Au fur et à mesure que les magasins ferment, les volets métalliques descendent et révèlent les images qui y ont été peintes. Des œuvres qui ne sont pas visibles pendant la journée sont tout à coup exposées, et c’est un tout autre spectacle ! Prenez par exemple Zabou, une artiste femme qui a peint beaucoup de volets avec des portraits aux couleurs brillantes : la nuit, son travail est partout et se glisse discrètement hors de vue dès que l’aube se pointe. Prenez également Bastardilla, une autre artiste femme qui ajoute des paillettes à son travail : pendant la nuit, ses images scintillent sous les lumières de la ville. Où les trouver ? Zabou est partout sur les volets de Brick Lane, et il y a une œuvre bien connue et facile à voir de Bastardilla sur Pedley Street – mais il faut regarder en hauteur pour la trouver!

London Street Art: Zabou Artist - Cabinet of Curiosities. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: Zabou – Cabinet de curiosités. Crédit photo: © Alex Lacey.

10. La durée de vie moyenne d’une œuvre d’art de rue à Londres est de plus ou moins 4 semaines.

Lors de chacune de vos visites vous verrez probablement des œuvres d’art différentes. Contrairement au Brésil, le pays natal de l’art urbain où beaucoup de peintures murales ont plus de 6 ans, l’art de rue à Londres est plus éphémère. Fanakapan a déclaré que certaines de ses meilleures œuvres n’avaient duré que quelques jours, alors que certaines qu’il considère moins intéressantes ont la vie dure! Certains artistes recouvrent parfois leur propre travail d’une nouvelle œuvre, simplement parce qu’ils pensent que le moment est venu de changer. Alors venez muni d’un appareil photo et revenez souvent!

London Street Art: Meeting of styles. Photo Credit: © Alex Lacey. London Street Art: rencontre de styles. Crédit photo: © Alex Lacey.

La scène du Street Art à Londres est vibrante et est en éternel mouvement. La meilleure façon de l’apprécier est donc de faire une visite en compagnie d’un guide touristique Blue Badge. Ils se tiennent constamment à jour afin de vous montrer les dernières et les meilleures œuvres.

***

Remarque: Cet article de blog redigé par Alex Lacey a été traduit de l’anglais en français par Sarah Speller.

Alex Lacey

Hello! I am Alex, a young, enthusiastic guide, speaking English, French and Dutch.

I love living in the UK, and am happiest when showing off London and the surrounding cities to many international visitors. I have a lot of experience working with both adult, corporate and…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

10 lieux à Londres pour découvrir William Shakespeare

Vénéré dans le monde entier comme un des plus grands dramaturges de tous les temps, William Shakespeare a écrit quelques-unes des tirades les plus connues et les plus appréciées de la langue anglaise. Quatre cents ans plus tard, ses tirades ont encore le pouvoir de nous interroger, de nous consoler, de nous illuminer et de nous inspirer aujourd'hui.

Read more

Chez Jimi Hendrix – A la découverte des bases londoniennes d’une star du rock n’roll

Il y a cinquante ans ce mois-ci, nous perdions l'un des plus grands musiciens de tous les temps. Jimi Hendrix est décédé dans le quartier de Notting Hill à Londres, le 18 septembre 1970.

Read more