Ingrid Wallenborg

10 objets à voir absolument au Victoria & Albert Museum de Londres

Avec une collection permanente de plus de 4,5 millions d’objets, le Victoria & Albert Museum de Londres est le plus grand musée des arts décoratifs et du design au monde. Il vous faudrait plusieurs années – peut-être même une vie entière – pour découvrir tous les trésors dont regorge ce musée, aussi pourquoi ne pas engager les services d’un Blue Badge Tourist Guide qui sélectionnera pour vous certains objets exceptionnels et vous les fera découvrir? Le musée couvre plus de 5000 ans d’art à travers le monde, d’Europe à l’Asie, de l’Amérique à l’Afrique, si bien que nulle part ailleurs vous trouveriez le trône doré d’un maharadja non loin d’une robe d’Issey Miyake faite en matériaux recyclés. De nombreux étudiants en design y viennent pour parcourir ses galeries, subjugués, pleins d’espoir et en quête d’inspiration, le regard captivé. Si vous cherchez d’autres bonnes raisons pour explorer ce musée voici quelques suggestions qui vous inspireront sans doute:

1. Une armoire victorienne: dessinée par Thomas Hopper pour le château de Penrhyn, elle a appartenu à Mick Jagger et se trouvait dans sa maison de Stargroves, près de Newbury. Elle est désormais exposée dans les « British Galleries ».

2. Le “Tigre de Tipu” est un des objets les plus célèbres du Victoria & Albert Museum. Créé pour Tipu, Sultan de Mysore, dans le sud de l’Inde de 1782 à 1799, c’est un demi-automate quasi grandeur nature qui représente un tigre s’en prenant à un soldat britannique. À l’intérieur du tigre se trouve un orgue miniature: quand il est actionné, le bras du soldat s’agite de haut en bas dans un bruit qui imite ses gémissements.

Victoria & Albert Museum: 'Tipu's Tiger', 1780s or 1790s, Mysore, India. Museum no 2545 (IS). Photo Credit: © Victoria & Albert Museum. Le Victoria & Albert Museum: le ‘tigre de Tipu’, les années 1780 – 90, Mysore, Inde. Numéro de musée 2545 (IS). Crédit photo: © Victoria & Albert Museum, London..

3. Une des designers de mode britannique les plus célèbres représentés au Victoria & Albert Museum est Vivienne Westwood. Inspirée par les meubles d’André-Charles Boulle – ébéniste de Louis XIV – elle créa, pour sa collection “Portraits” automne-hiver de 1990, des robes de velours noir imprimées de motifs dorés. Dans la salle 5 de la Galerie “Europe 1600-1815” vous pouvez voir une impressionnante armoire Boulle.

4. En 1857, une des premières acquisitions du Victoria & Albert Museum fut un moulage grandeur nature du célèbre “David” de Michel-Ange à Florence. On raconte que lors de la première visite au musée de la reine Victoria, elle fut si choquée par la nudité de David qu’une feuille de vigne de taille adéquate et dotée de deux crochets fut commandée, prête à être installée en cas de future visite royale.

Victoria & Albert Museum: Michelangelo’s David, plaster cast c 1856, gallery 46b, the Weston Cast Court. Photo Credit: © Ingrid M Wallenborg. Le Victoria & Albert Museum: David de Michel-Ange, moulage en plâtre vers 1856, galerie 46b, la Weston Cast Court. Crédit photo: © Ingrid M Wallenborg.

5. Un des trésors de la galerie Nehru est une exquise et unique coupe à vin en jade néphrite, réalisée en 1657 pour l’empereur indien Shah Jahan, rendu célèbre par le tombeau du Taj Mahal qu’il fit construire. Elle fut acquise par le colonel Charles Seton Guthrie, en service en Inde de 1828 à 1857 et important collectionneur de jades de l’Empire Moghol et d’objets en cristal de roche.

6. “Vulgaire, dramatique et absolument fabuleux” – c’est ainsi que certains décrivent le lustre de verre de Dale Chihuli qui depuis 2001 orne le plafond du hall d’entrée du Victoria & Albert Museum. L’extravagante sculpture de verre soufflé de Chihuli, inspirée des techniques des ateliers de verre de Murano à Venise, a quelque chose d’unique mais n’en est pas moins lourde: cette pièce de verre pèse plus d’une tonne et sept cent kilos (en incluant la chaîne et l’armature).

Victoria & Albert Museum: blown glass Chandelier by Dale Chihuly. Photo Credit: © Victoria & Albert Museum. Le Victoria & Albert Museum: lustre en verre soufflé par Dale Chihuly. Crédit photo: © Victoria & Albert Museum, London.

7. Dans la galerie dédiée à la mode vous pouvez comparer le style “power dressing” de Margaret Thatcher à celui du designer multi-récompensé Alexander McQueen: difficile de trouver contraste plus frappant entre le costume Aquascutum bleu porté par Margaret Thatcher pour déposer son bulletin de vote aux élections de 1987 et un manteau de celui que l’on a souvent appelé l’enfant terrible de la mode britannique!

8. Le merveilleux tapis “Ardabil” d’Iran est d’une qualité, d’un motif et d’une taille exceptionnels: c’est le plus grand tapis du monde. Son importance et son influence se mesurent à la quantité de copies désormais célèbres: il y a un tapis “Ardabil” au 10 Downing Street, la résidence officielle du Premier Ministre britannique, et Hitler avait lui aussi un “Ardabil” dans son bureau de Berlin.

Victoria & Albert Museum: The Ardabil Carpet. Photo Credit: Victoria & Albert Museum, London. Le Victoria & Albert Museum: le tapis d’Ardabil, tapis à médaillon, laine, points noués, chaîne et trame en soie. L’Iran des Safavides, datant de 946H, 1539 – 40. Crédit photo: Victoria & Albert Museum, London.

9. La “Table Fractale II” est un exemple fascinant des possibilités futures du design. Réalisée en 2011, elle a été conçue grâce à une technique de fabrication digitale appelée stéréo-lithographie. Sa structure complexe s’inspire de la forme du dragonnier [un arbre] et elle a d’abord été dessinée en tant que maquette digitale. Avec l’aide de résine époxy liquide et de lasers UV, la table a graduellement pris forme. Cette pièce de mobilier remarquable souligne l’énorme potentiel des techniques d’impression en 3-D, une technique qui n’en n’est qu’à ses débuts.

10. L’éblouissant jubé en fonte et fer forgé de la Cathédrale de Hereford est un magnifique exemple de ce qu’on appelle le “Gothic Revival”, cet engouement pour le style néo-gothique au 19ème siècle. Constitué de 14, 000 pièces, il fut totalement démonté puis reconstitué par une équipe de 38 conservateurs et restaurateurs qui lui redonnèrent sa splendeur d’origine.

Victoria & Albert Museum: The Hereford Screen - Victorian metalwork choir screen in the Gothic Revival style. Photo Credit: © Victoria & Albert Museum, London. Le Victoria & Albert Museum: le jubé de Hereford, jubé victorien en ferronnerie dans un style néo-gothique. Crédit photo: Victoria & Albert Museum, London.

Nous n’avons ici fait qu’effleurer la surface de ce vaste musée qui a été décrit comme « un sac à main d’une capacité immence »! Le Victoria & Albert Museum est aussi, d’après un sondage, le musée le plus romantique du Royaume Uni – une autre raison pour y faire un tour? – et un lieu de tournage de films (comme assez récemment pour Tinker, Tailor Soldier Spy en 2011). Aussi, laissez-vous guider par un expert, un de nos Blue Badge Tourist Guides qui vous transportera dans le monde de l’art et du design, vous aidera à découvrir et apprécier l’incroyable savoir-faire et l’ingéniosité d’artistes et designers du monde entier, au passé et au présent, et vous révélera l’infinie variété de l’expression artistique humaine!

Ingrid Wallenborg

I initially trained to be an actress at the Drama Studio, London, invaluable background for a Blue Badge tourist guide, enabling me to hold the attention of both large and intimate audiences. I have a 1st class Honours degree (University of London) and a Diploma in Art History and…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *